aller au contenu

Time without Depth

 

L'Antarctique est un espace qui est simultanément absent et présent. La vie sur les stations de recherche et celle des navires ressemble toutefois de plus en plus à l'expérience contemporaine plus large, dans laquelle des protocoles stricts régissent et préservent la vie. Les communautés qui vivent et travaillent dans ces lieux doivent apprendre comment être résilients face à un environnement extrême et hostile, avec ses inévitables perturbations, ses inconnus et sa nécessité d'hyper-vigilance. La façon dont nous vivons en Antarctique semble de plus en plus refléter celle dans laquelle nous vivons sur le reste de la planète. Plutôt que de la considérer comme un lieu à la limite de l'ailleurs, les colonies reculées de l’Antarctique offrent un modèle d’avenir capable de résister aux perturbations et à l’incertitude qui les attendent inévitablement."Time without Depth" a été composé à un moment où la pandémie de Covid-19, combinée aux changements climatiques mondiaux aux événements météorologiques violents, a eu des impacts de grande envergure sur la communauté mondiale. C'est dans ce cadre que ce projet présente l'Antarctique comme un lieu qui a beaucoup à nous apprendre

 

Field Recordings: Davis Station (2010), Casey Station (2016), Eastern Antarctica

Electronics: Arp 2500, Centre for Electronic Music, Amsterdam (1998)

Composed and Mixed by Philip Samartzis, Melbourne, December 2020

Text: Philip Samartzis

Voices: Eric La Casa, Philip Samartzis

Remerciements: Australian Antarctic Division, Centre for Electronic Music, Eric La Casa, Arno Peeters, Yves Robic 

 

Une coproduction de Par Ouï-dire et Le grain des choses