aller au contenu

Je ne sais si demain je serai plus sauvage…

 

Namur, le 10 avril 2020

 

Dans ma bulle de confinée, assise devant ma porte, j’écoute au-delà des murs, laisse place à l’imaginaire pour inventer l’espace et le temps et habiter les silences autrement. La poésie comme liberté, la poésie pour réenchanter le monde…

Un texte lu par Patricia Vincart

 

Curieuse des hasards, à l’écoute des regards, en route vers un Demain réjouissant, les mots guident Marie-Astrid Lissoir, l’animent, l’agrippent, la tourmentent, l’interrogent, la soutiennent... Ils se jettent dans sa tête au lever du jour et s’accrochent jusqu’au milieu de la nuit. Ils veillent avec elle. Ils nous relient et c’est l’essentiel.