aller au contenu

Confinement  

Bruxelles, dans la cabane au fond du jardin, le 25 mars 2020

Rendre le confinement poétique, ou rendre à la poésie sa dimension sociale. C'est le double enjeu de ce petit texte écrit par Olivia pour le cours de français, avec l'aide de sa maman, Anne.

Olivia, 12 ans, est en première secondaire. Elle joue de la harpe depuis l'âge de 5 ans, ne manque pas d'humour et aime les animaux.

Anne, 48 ans est auteure de chansons et de poésie. Amoureuse de la langue française, elle a écrit son premier poème à l'âge de 6 ans. A 24 ans, elle a participé aux Rencontres d'Astaffort (stage organisé par Voix du sud, l'association créée par Fancis Cabrel, dans son village natal).