aller au contenu

la longue route de ce numéro 1...

Et bien voilà ! Nous y sommes ! Le premier numéro du Grain des choses est là. Le Grain des choses, une revue sonore… « Pas une revue sur du papier qu'on lit au lit ou qu'on emporte dans son sac. Le grain des choses, ça se lit avec les oreilles. » Autant vous dire, qu'il ne nous a pas toujours était simple d'expliquer le concept…

Pourtant, dès le premier jour, trois ans et demi déjà, l'idée était claire : créer une revue des actualités et de création, dans laquelle s'articuleraient autour d'une thématique, une grande diversité de formats et une multitude de voix : du documentaire, de la fiction, de la poésie, de grands entretiens, du journalisme au long cours, des témoignages, de simples rencontres, des paysages sonores... Nous avions envie d'inventer un espace pour construire d'autres récits. Avec la radio, avec le son, raconter le monde différemment, en prenant du temps. Ouvrir l'imaginaire, se donner le droit de réinvestir les mots, l'écriture sonore, les formats et laisser entendre, le grain des choses.

Modestement, à l'heure où les espaces de création dans les grandes radios publiques se réduisent fortement, où les usines à podcasts commencent à bétonner le paysage, où le nombre de clics ? devient le sésame absolu, faire entendre d'autres allures, d'autres rythmes, essayer d'inventer un tiers média.

Cet espace, pour le construire et le faire vivre, il lui fallait un outil. Alors, comme nous n'avions peur de rien, nous nous sommes lancé dans la création d'une coopérative à finalité sociale ; une coopérative, propriété de tous les coopérateurs, où se retrouvent des auditeurs, des professionnels de la création radio, des journalistes et des complices ancrés dans différents territoires. Vous pouvez  nous y rejoindre bien sûr comme coopérateurs.

Nous faisons le choix de laisser tous les contenus en libre accès et nous vous proposons un achat ou un abonnement en conscience. Libre à vous de fixer le montant de votre soutien : en fonction de ce que vous pouvez, de ce que vous voulez…

A la logique du flux, nous préférons celle du cycle : trois numéros formeront un cycle annuel. Après 5 cycles, le projet se réinventera sur la base de ce qui se sera créé et construit entre auditeurs et créateurs.

Tout ce que vous allez entendre, ce sont des propositions de forme, de point de vue, d'idée, d'écriture, mais aussi des invitations à poursuivre, à compléter, à enrichir, améliorer…

Voilà, le bateau est lancé. Il est largement perfectible encore. Nous ne savons pas encore si cette belle utopie réussira à prendre racine. En tout cas, on tient la barre !

Pour que ce premier numéro arrive jusqu'à vos oreilles, toute une équipe a retroussé ses manches : Yves Robic, réalisateur et producteur et Claire Gatineau, réalisatrice, auteur et dessinatrice, qui ont coordonné jour après jour sa construction, Bastien Hidalgo Ruiz, ingénieur du son et musicien qui en a fait le grand mixage, Roxanne Brunet, ingénieuse du son, qui l'a habillée sonorement, Jean-Philippe Collard-Neven, pianiste, qui a composé et joué ses longues et courtes phrases musicales, Consolate Siperius, comédienne, qui lui  a prêtée sa voix, Patrick Vandermaesen, développeur informatique, qui est l'architecte du site et Ulla Hase, graphiste-plasticienne qui lui a donné un visage, Florence Le Cam, professeure de journalisme à l'ULB, qui nous a accompagnés et souvent repêchés quand la houle était trop forte, Marie Gots, soutien indéfectible depuis les tout premiers instants, Joakim Glaude pour le mixage des tout derniers nés, et Eve De Roover qui nous a rejoint depuis peu et vous donnera des nouvelles du Grain dans les temps à venir.

Pas de revue sonore non plus sans réalisatrices, réalisateurs, preneuses et preneurs de sons, mixeurs, monteuses et monteurs, journalistes, poétesses et poètes, chroniqueurs, comédiennes, comédiens, musiciennes, musiciens, dont vous entendrez les travaux dans ce numéro.

Pas de revue non plus sans toutes les coopératrices, coopérateurs du premier jour, de la coopérative Le grain des choses. Merci à eux pour leur soutien avant même d'avoir entendu quoi que ce soit !

Ni sans les partenaires et complices qui nous accompagnent depuis bientôt 4 ans : l'atelier de création sonore et radiophonique, le Sawbe, le Centre Dramatique EKLA, la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale de Molenbeek, la Scam, Le théâtre des Doms, et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Belle écoute !!!!

 

Ce site utilise des cookies. En acceptant les cookies vous pourrez bénéficier d’une expérience de navigation optimale.